Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 23:43

Un prénom aux initiales semblables à mon nom, ce n’était pas un signe. Un après-midi, une simple soirée et peut-être aussi un bout de l’autre journée… et ce fut suffisant. A elle, il ne fallut pas un an, ni trois mois, ni même trois jours, non, à elle une heure et demie a suffi pour déclencher ce qu’en trois ans j’avais en vain cherché. Et en quelques heurs, je devais jurer qu’elle était la femme, celle que j’attendais. Puis tout a basculé, Dieu cette fois, pour mieux me montrer comme j’étais maudit, m’a laissé croire, puis j’ai compris. A quoi bon continuer ? Si Dieu n’est plus de mon côté, la force n’est plus de mon côté et alors j’ai déjà perdu. Inutile de jouer Job, je suis moins courageux que lui.

Je l'ai rencontrée il y a deux ans à peine

Elle était si belle

Pleine de grâce et de charme, son âme me correspondait

J'y ai cru, elle, trop lointaine, m'ignorait

Puis, alors au désespoir elle vint me voir

Me toucha l'épaule et m'invita à danser

J'y suis allé

Mais je n'ai rien fait

Le disk jockey demanda qui, dans la salle

Etait célibataire, elle leva les bras

Moi, je l'ignora, je ne sais pourquoi

Pour quelle raison cette décision

Depuis, je sais que plus rien ne se fera

Elle était et elle n'est plus

Car c'était elle, il ne peut en être autrement

Dieu me l'a dit, il m'a puni

Dans la confiance qu'il m'inspirait jadis

Je n'y ai cru, et j'ai eu tort.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens