Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 04:02

Pour Eckart Tollé, l'éveil lui aurait appris que le monde, l'action dans le monde ne peut rien lui apporter d'essentiel à ce qu'il est déjà. Je suis sceptique, car la loi de la vie, c'est l'extériorisation, la réalisation par l'actualisation de ses potentialités.

Ma Ananda Moyi accepta avec bienveillance la vérération de son mari, car elle était la Terre Mère, et le toucher était profaner le sacré. Encore une qui ne souffrait pas de mégalomanie!

Arnaud Desjardins, en couchant avec sa disciple Dalida, a abusé, selon moi, de son pouvoir. Mais dans ses enseignements aussi, il se trompait sans cesse. Ainsi, dans un de ses livres, il fait la distinction entre vrais et faux chercheurs de spiritualité, les uns durs au mal en quelque sorte, les autres superficiels. Mais cette distinction n'a pas lieu d'être, tous les hommes également sincères dans la quête d'un équilibre satisfaisant, le reste étant chimère abstraite.

Il parle aussi d'une femme qui pensait que son malheur était de ne pas avoir d'enfant, mais Desjardins lui dit qu'il ne fallait pas être sorti de Saint-Cyr pour comprendre qu'en réalité, elle n'en voulait pas, car elle sortait toujours avec des hommes qui n'en désiraient pas. Or, elle voulait peut-être des enfants, tout en en ayant peur, ce qui expliquerait l'enfermement dans cette répétition. Le fait de désirer n'implique pas l'absence de peur. Désirer sauter en parachute, séduire une femme, voyager implique de la peur, et la peur l'a empêchée d'avoir des enfants ce qui ne signifie pas qu'elle n'en désirait pas. La peur l'a dominée, et là était son véritable drame!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens