Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 20:44

 

Vu Luchini dans ONPC hier. Hallucinant comme ce bouffon doué, qui s'extasie sur des platitudes, est surestimé. Yann Moix crie au génie, mais ce type, qui récite mal, en a -t-on vraiment besoin pour redécouvrir La Fontaine?

Les gens commencent à se lasser du reste, car Luchini ressasse toujours les mêmes anecdotes, et l'horizon de cet imbécile exubérant mais sans profondeur se limite à Céline, Flaubert, Baudelaire, et Nietzsche. J'en savais 10 fois plus au lycée. Il cite Deleuze, Barthes, 2 des penseurs les plus boursouflés et creux, avec Lacan, de l'ère post moderne.

Quant à Rimbaud, c'est un mythe, un authentique génie certes, étonnamment mature et créatif pour son âge, mais son oeuvre, c'est en gros 3O pages de poésie passable et très ennuyeuse. Quoi de plus pénible et vain, artificiel, sans vie que "Le Bateau ivre"?

J'oubliais les inévitables références à Cioran, le sous sous Schopenhauer, qu'il interprète mal d'ailleurs, la lecture de pessimistes cyniques et pleins d'humour égayant davantage que le délire hystérique de Nietzsche, louant sans cesse la légèreté mais bien plus lourd, grave, tragique et pesant.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens