Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2018 1 10 /09 /septembre /2018 21:14

Depuis quelques temps, Brian avait repris le vélo. Il aimait en faire, les sensations, mais il trouvait que ça lui bousillait les couilles alors il avait stoppé quelques années. Mais ça lui manquait, alors il en avait racheté un., et il roulait. On connait la devise de la légion : « Tu pédales ou tu crèves ». Il sortait régulièrement pour 15-20 bornes, histoire de prendre l’air, le soleil, le vent, de humer les plantes et de voir les arbres. Ca le distrayait. Le vélo, c’est un peu une méditation en mouvement, plus que la course. Il faut pédaler, mais aussi s’adapter à l’environnement, être attentif. En vélo, l’attention est obligatoire. C’est ça ou le scratch, alors ça vient naturellement. Un jour, alors qu’il revenait de Biard, un bled jouxtant Poitiers, et qu’il traversait un parc désert, il entendit une détonation qui le fit sursauter, puis une seconde, et il vit le gravier bouger à proximité. On le visait. Il était le gibier. Il se mit à activer en danseuse, jusqu’à ce que quelques détonations suivent, puis il sombra. Un contrat, mais de qui ? Il avait tellement d’ennemis. Il resta là, quelque temps, quand un couple de promeneurs avertit le Samu. On l’emporta. Les gifles dans l’ambulance et les habituelles questions restèrent sans réponses. Après trois jours de coma, il se réveilla. Il était aveugle ! Le choc, l’angoisse. Il se mit à appeler de l’aide quand une infirmière vint le soutenir, et il replongea dans l’inconscient privé de conscience, ou la conscience pure sans subjectivité, le Soi privé du moi, une obscurité plus acceptable, un noir plus supportable. Lorsqu’il s’éveilla de ce néant confortable, mais éphémère, il sut tout de suite où il en était. Maharo, qui le veillait, lui fit le point. L’impact d’une balle avait généré une cécité totale, temporaire ou permanente. Heureusement, la police pensait à un stupide défi entre jeunes et ne soupçonnait rien au-delà. Et lui, il devait entrer dans un Centre de rééducation pour malvoyants, pour gagner un maximum d’autonomie à court terme et au cas où sa vision ne reviendrait pas.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens