Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 21:20

 

 Mon avis sur le personnage et l'oeuvre est ambivalent. J'aime son courage, mais il a son revers dans son mépris pour plus faible que lui.

 

Vu son gabarit, défier Tyson relèverait du courage, mais corriger Besancenot ou Dantec franchement !

Ceci dit, il reste courageux, et se ranger au côté de Le Pen après le Parti communiste le montre assez car il y faut plus de courage que défiler par millions contre.

 

Quant à l'oeuvre, il est nettement meilleur essayiste que romancier. Il développe des tas d'idées intéressantes ( sur le féminisme, les logiques de classe par exemple ), et cela n'a rien d'étonnant puisque Marx lui sert de fondement.

Il lui faudrait ajouter Freud et Darwin pour être "complet".

 

Freud pourrait l'aider à guérir de ses névroses. Par exemple, dans "Sociologie du dragueur", où Soral, par ailleurs, montre bien que les rapports de domination et d'exploitation sont les réels motifs des relations hommes femmes, il explique qu'il recherchait la mère dans ses conquêtes et qu'il ne pouvait donc coucher sans désacraliser et donc être déçu. Or, l'homme sain et mature ne recherche pas une mère dans ses maîtresses, ce qui lui évite par ailleurs une rivalité malheureuse et castratrice avec ses enfants s'il en a.

 

Là où je diverge totalement, c'est sur l'aspect paranoïaque du personnage et sur sa focalisation sur la communauté juive, comme source de tous les maux, même s'il ne le reconnaît qu'à demi mot.

 

Il existe une entraide entre les membres du Peuple Juif, une préférence communautaire, mais comme cela existe chez les Italiens, les Portugais, les Russes, les Sénégalais, les Marocains etc, ni plus ni moins.

 

Et s'il est vrai que Arthur, Drucker, Gad Elmaheh, Michael youn peuvent être considérés comme des abrutisseurs du Peuple, je ne pense pas que Djamel Debbouze, Lagaff, Ardisson, Naguy, Delarue, Bigard, Coé, Sébastien, Eric et Ramzy appartiennent à cette communauté!

Sans  compter le génie propre à ce Peuple, qui, du fait de son ouverture à l'interprétation, a engendré un nombre impressionnant de "grands hommes" et de grandes créations; Que l'on songe seulement à Kafka, Proust, Zweig, Spinoza, Bergson, Einstein, Lévy-Strauss, Marx, Freud, Wittgenstein, Husserl, Woody Allen pour s'en convaincre.

 

Quant à la défense du "bon peuple de France", si elle est légitime en tant qu'il n'est dans l'ensemble ni responsable ni bénéficiaire de l'esclavage par exemple, elle ne l'est pas en ce qu'il tient son rôle dans son abrutissement, sa dégradation ( la servitude volontaire ), et qu'il porte en lui un antisémitisme très ancien et bien réel.

En fait, c'est la Shoah, pour un temps hélas, qui a rendu tabou l'antisémitisme, mais avant guerre, et même juste avant le dévoilement des horreurs commises, et Bernard Henry Lévy parmi d'autres a eu raison de l'écrire, il imprégnait la Société Française. Mon grand-père a même été témoin de lynchages de juifs par des français "ordinaires" pendant la guerre !

 

N'en déplaise à Soral

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens