Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 22:10

 

 

 Londres est une ville tres securitaire. Il y a des vigiles, des gardiens, des videurs, des cameras partout. Je pense que les Londoniens craignent les attentats, notamment apres ceux de 2005. Je ne pensais pas etre perturbe par cela, car apres tout, en quoi le fait d'etre filme me derangerait si je respecte les lois de l'endroit ?

 

Mais c'est plus que cela. Il faut le vivre pour le ressentir. Etre surveille en permanence cree un sentiment d'insecurite en fait. En plus, meme c'est sans doute pour la bonne cause, proteger la vie, l'integrite et la tranquillite des individus, cela finit par affecter la liberte et la vie elle-meme,m la creativite, la spontaneite. Par exemple, dans le metro, le systeme est hyper contraignant. Impossible de resquiller. Pourquoi pas? Le probleme, c'est que cela rend impossible ce qui est si vivant, si chaleureux, si folklorique dans le metro de Paris, les musiciens et amuseurs de toutes sortes, ce qui confere entre autres une ambiance specifique a Paris, ce qui fait que Paris sera toujours Paris.

 

Et il n'y a pas que les cameras qui sont omnipresentes. Les barrieres electriques, les vigiles sont partout. Dans les bars, dans les petites et grandes surfaces, dans les musees, les job centers, les bibliotheques, on est suivi, epie par des colosses qui generent une sensation d'agressivite. Sont-ils seulement efficaces en cas de problemes ?

J'ai ete le temoin d'une altercation violente dans un dancing, et le moins qu'on puisse dire, c'est que leurs competences ne sont pas a la hauteur de ce que leur physique promet.

En France, on est moins impressionnant mais on agit plus, pour ceux que je connais en tout cas.

 

Si l'usage du videur s'est repandu en France, ici il y en a 2/3 fois plus a chaque endroit, et meme dans l' equivalent de nos Pole Emploi, on est accueilli par 2/3 brutes epaisses. Ce n'est pas franchement agreable.

 

D'autant que c'est de la protection apparente, car a chaque fois que je suis entre avec un sac dans un lieu public d'importance, tel le British Museum, le Albert and Victoria, la British Library, ils ne l'ont fouille que tres superficiellement, et j'aurais pu tout faire sauter au moins une fois sur deux.

 

Par contre, j'apprecie les policemen anglais, et le sens de leurs rapports avec la population. J'ai pu profiter de leur service a la suite d'une rocambolesque aventure, et j'ai ete surpris de leur amabilite, et aussi de leur bonne entente avec les gens.

Meme les criminels, ou petits delinquants, semblent les respecter, s'excusant avec le tres courant "I'm sorry", prenant conge par "thank you very much", formule consacree de remerciement appuye.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens