Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 21:22

La tendance du moment est au krav maga.

Cette méthode de combat est censée être la plus efficace en self-défense, pour la rue. Le krav maga n'est pas un art. Ce qu'il vise, c'est l'efficacité brute, et il ne s'embarrasse d'aucune règle.
Il fut crée par Imi Lichtenfeld dans le cadre de la seconde guerre mondiale. Le but  de son créateur était de construire une méthode rapidement assimilable, afin de rendre ses   adeptes opérationnels contre les nazis. C'est une synthèse, entre autres de boxe anglaise, de karaté, et de lutte.
Comme il se veut absolument pragmatique, il s'enrichit sans cesse des apports qu'il juge utile à sa démarche. Ainsi, des éléments de ju jutsu brésilien ont été incorporés récemment, notamment pour tout le travail de "sprawl" pour ne pas aller au sol, et pour les dégagements si l'on s'y trouve malgré tout.

Le problème, c'est que je pense qu'il est déplacé de l'enseigner à la population civile.

Tout d'abord, on peut se demander s'il est bien judicieux d'apprendre des techniques aussi radicales aux individus qui n'en ont pas la stricte nécessité. L'efficacité du krav maga rrepose sur des principes et des attaques simples et extrêmement violentes, et si on les enlève, il n'en reste rien. Or, quelles sont-elles ces techniques dévastatrices?
Essentiellement, et mises à part les quelques projections et autres torsions de poignet moins dangereuses et qui sont communes à un grand nombre d'arts martiaux, elles consistent en de franches attaques envers les parties génitales, les yeux, la gorge, les carotides, la nuque.
C'est-à-dire que, puisque l'essentiel de son panel est composé de techniques de ce type, le pratiquant de krav maga est dans l'impossibilité de répondre à une agression s'il ne les utilise pas.

Or, il me semble qu'il existe une inadéquation entre un large éventail d'agressions possibles, plus ou moins violentes, et l'univocité des moyens destructeurs dont dispose l'adepte du krav pour y répondre.

Une main baladeuse, portée légèrement sur l'épaule, justifie t 'elle un écrasement des testicules par le tibia suivi d'une pique aux yeux, d'une frappe du coude à la gorge, qui préparereront la clé de bras permettant de joliment achever le tout par un coup de genou à la face, avec une frappe du poing sur la nuque comme conclusion provisoire, ou définitive?
Cela me semble être très abusif. Et le pratiquant de krav ne peut pas procéder autrement.

Après la critique d'une certaine disproportion des moyens et des besoins, c'est maintenant l'efficacité du krav maga que je vais remettre en question.

La publicité faite autour de cet art me dérange. On promet en quelque sorte l'invincibilité, sous prétexte que le mossad, la légion ou le GIGN en ont incorporés des éléments. C'est justement là que le bas blesse. Que les membres du GIGN gagnent en efficacité avec le krav, pourquoi pas !

Mais il faut replacer les choses dans leur contexte.

Les types des forces spéciales sont des hommes (cela compte), sélectionnés, puis ensuire aguerris, donc en très bonne forme physique, énergiques et rudes au mal. En plus, ils ont un background en boxe pieds poings ( boxe thaï, française, full contact, kickboxing par ex ), et en grappling ( lutte, judo, ju jutsu brésilien ).
Certains sont des spécialistes d'une discipline, des champions d'arts martiaux ou sports de combat avant même leur incorporation.
Et ils font des stages, en plus ( karaté kyokushinkaï, penchak silat, kali, et... krav maga).
Alors oui, ils sont très efficaces.

Mais peut-on en conclure, par analogie, qu'une faible femme de cinquante kilos, peu entraînée, pourra, avec ses une à deux séances par semaine, parvenir à des résultats comparables?

Moi je pense qu'il est périlleux de faire de la pub sur le thème " le GIGN a choisi le krav comme méthode privilégiée" pour attirer des pratiquants.
Ceux-ci vont avoir l'illusion qu'ils pourront s'en tirer facilement lors d'une véritable agression, alors que même les types du GIG ne l'ont pas, cette illusion !
Non seulement cet apprentissage à la va vite de techniques spécifiques ne peut être vraiment utile qu'à partir de l'acquisition de bases solides, mais ces techniques doivent être utilisées en dernier recours et cela pour des raisons de proportionnalité entre l'agression et la réponse, mais pas seulement.

Si l'agressé ne parvient pas à prendre le dessus, après avoir tenté un arrachage des testicules, un éclatement de la gorge, et un aveuglement définitif, quelles pourraient bien être les réactions du ou des agresseurs?
Infiniment pires, cela va sans dire...

Pour toutes ces raisons, interrogeons-nous sur cette vague du krav maga, qui prétend transformer n'importe quel quidam en Jason Bourne, et sur ses méfaits éventuels.



Partager cet article
Repost0

commentaires

jeff 27/10/2010 20:34


En fait concernant Moni Aizik, il n 'est pas vraiment un charlatan car bon instructeur et bon combattant aussi par contre il ment sur son passé afin d'attirer plus de client et il distrsibue des
agrements d'instructeur a des gens qui devraient passer encore du temps a étudier avant de prétendre pouvoir donner des cours aux autres et de dénaturer la vrai nature du close combat.Il y a
malheureument beaucoup de mythomane dans ce milieu.
Par rapport à JCD, mon instructeur qui nest pas vraiment un rigolo le considere comme un bon combattant apres je ne sais pas......
Sinon vous faites quoi dans le vie?


Fred V 25/10/2010 23:40


J'ai regarde les liens que vous m'avez indique. Pour le close combat, j'ai trouve cela clair. Par contre, j'ai ete surpris par l'autre lien. Je ne savais pas que Moni Aizik etait considere comme un
charlatan. C'erst un peu le Richard Douieb francais, ou Charles Joussot pour le Penchak.

Dans le genre charlatan qui fait l'unanimite, Frank dux, qui servit de modele a Van Damme pour Bloodsport, est une panacee. Van Damme mais sympathique, meme s'il n'est qu'un acteur, pas un vrai
pratiquant d'arts martiaux. Seagal lui, est un veritable expert en aikido, et il a etudie le kali et le wing chun comme complement.Par contre, Frank Dux, qui etait cense etre un maitre de nin
jutsu, victorieux de plus de 300 combats, avec des records de vitesse de ko, de coups de pied etc, et qui avait une grande aura a l'epoque, semble bien etre un fake.


jeff 21/10/2010 00:47


Je disais donc, dernière chose:
il n' y a malheuresement pas de recette miracle pour sortir en bon état d'une agression, ni le krav maga ni les arts martiaux japonnais et ni même le close combat dans sa forme la plus violente ne
vous assurerons jamais de vous en sortir indemme, c 'est un sujet très compliqué ou l'humilité, la méfiance et votre combativité seront vos meilleurs alliés.
Quant à l'agresseur, même si il ne s'agit pas de le finir par terre et de le rouer de coups gratuitement, et bien les coups qu'il aura pris lors du contre (de la défense donc) relève de sa
responsabilité et je serais moi même jamais desolé pour lui si il a eu dans le feu de l'action un poignet, un coude ou un nez cassé.
Vous l'aurez peut etre compris, le principe de proportionalité est une bonne base pour eviter que les gens ne fassent n'importe mais reste très difficiliment applicable en situation réel.

Cordialement


jeff 21/10/2010 00:33


SI le sujet vous interesse jeter un coup d'oeil aux liens suivants, le premier enumère le nombre incalculable de mythomanes qui font de l'argent avec ces systemes de combat en mentant sur leur
passé pour faire fantasmer leur futur clients ( attention ca ne veux pas dire que ces gens sont nessécairement de mauvais instructeurs ou de mauvais combattants).
Le deuxième est une définitiion très clair de ce qu'est le close combat et sa logique.
Dernière chose

Cordialement

http://martialartslies.blogspot.com/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Instructeur_de_Close_Combat


VIGNER 20/10/2010 15:40


Merci pour votre commentaire Jeff. Vous faites une distinction entre le krav maga enseigne aux forces speciales, ou aux professionnels de la securite, tres efficace, et celui pour les civils, forme
edulcoree qui n'en est qu'un pale reflet, sorte de self defense en deca de celle inspiree par les arts martiaux traditionnels. Ca me rassure, certes, pour l'integrite de l'agresseur, mais pas pour
la jeune fille qui se fait agressee et qui pense qu'elle va s'en sortir facilement. Je suis donc bien d'accord avec vous,on ne devrait pas faire de publicite mensongere autour de l'efficacite de ce
qui est propose aux civils, et je pense qu'il existe des pratiques plus adaptees pour eux, a chercher justement du cote tradi.
(excusez les accents, je suis a Londres et j'ecris d'un clavier Anglais)


jeff 18/10/2010 20:35


pardon je voulais dire d'une extreme violence


Jeff 18/10/2010 20:18


Bonjour,

Même si l'article est un peu vieux je vous répond quand même car je trouve que ce que vous dites est très juste par rapport au fait de vendre a des civils ce concept de soi disant invincibilité car
on leur apprendrais un système utiliser par les forces spéciales etc. etc...le problème c est que ces gens surfent sur les peurs et les angoisses de tout a chacun et que ca marche.
Par contre la légion ne pratique pas le krav maga, en tout cas certainement pas le même qui est enseigné dans la multitude de club que l'on voit a travers l'Europe, les clubs pour civil offre une
version très édulcoré du combat rapproché ( qui est dalleurs la définition littérale du krav maga, donc ne vous inquiétez pas, un étudiant en krav version civile ne fera pas plus de mal à son
éventuel agresseur (voir même moins) qu'un bon étudiant en art martiaux traditionnel si il décide de cogner ou même qu’un type qui ne pratique mais qui a assez de caractère pour ne pas se laisser
faire.
Ce qui me dérange le plus c’est que ces fédérations utilise le label close combat ( krav maga, combat rapproché ect …) a tort et à travers alors qu’en fait elles font de la self défense, c’est
profondément malhonnêtes.
Je pratique moi-même le close combat et c’est un système de combat d’une extrême qui n est absolument accessible à tout le monde.
Cordialement


SCHON 16/03/2010 19:22


Salut. De plus, les pratiquants que tu cites en majorité l'utilisent pour la guerre, tandis que dans la rue, il n'y a théoriquement pas de lutte pour la survie.C'est pourquoi j'ai arrêté le ju
jitsu comme tu le sais, car je me bas une fois tout les dix ans en réalité.


Présentation

Recherche

Liens