Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 23:22

 

 

 J'ai le cafard, et avec des idees noires, sans doute aide par le climat de Londres l'hiver.

 Alors je regarde sur le net les infos en provenance de France et ca renforce ma detresse.

 Un article de liberation loue les merites d'un acteur qui prend son pied a zoner avec les rappeurs, a tagger, et a bousculer les gens, comme si c'etait un exploit !

Ce genre de type en Angleterre serait considere comme un gros con. Pourquoi la tendance actuelle en France est-elle de promouvoir le gros con, la violence, le manque de respect ?

J'ai meme vu des clips censes etre humoristiques et passant sur les chaines de TV qui, remplis d'agressivite, vont jusqu'a faire l'eloge du viol. Et c'est cense etre drole.

C'est la tendance caillera et Jamel Debouzze. On peut taper quand on veut sur le bourgeois et on promeut la sauvagerie et la betise.

Pauvre France quand meme. On se trompe de combat. Le but, c' est que la plupart des ignorants aient acces a Spinoza, a ce qui se fait de mieux, pour prendre conscience de leur situation dans le monde et la reorienter, ce n'est pas que l'elite se modele sur l'opinion majoritaire, la sous-culture et la violence.

On en est la helas.

 

14 millions de telespectateurs pour les chtis ; le plebiscite pour Coelho ;  les Arthur, Coe, Naguy et consort sevissant sur les ondes, Onfray traite comme un grand philosophe, d'Ormesson comme un philosophe, le Renaudot pour Beigbeder ( a part venir d'une famille ultra favorisee, quel est son apport pour etre recu par l'ambassadeur francais a Londres ? C'est parce qu'il est connu ? Pourquoi pas  distinguer Luc Besson alors ? Ah c'est deja fait !  Pitoyables politiques democrates, qui recompensent non le meilleur mais le succes) et le Goncourt pour Houellebecq. Au secours !

 

Et tous ceux qui ont des choses a dire? Les delicats, les raffines,les differents, sont cantonnes dans leur monde.

 

Un magazine litteraire sur Genet, et que des universitaires qui n'apportent rien sur le sujet. Oublie Lydie Data !

Une conference sur Freud et la science a l'Institut Francais avec un universitaire qui ne se distingue pas par son parcours, n'apporte rien de neuf, prend la place de penseurs plus interessants, et ne cherche meme pas a combattre l'ennemi, comme toute cette clique universitaire qui ne doit sa domination qu'a son heritage, et qui considere comme quelque chose d'inne, d'ontologique, de substantiel ce qui est de l'ordre de l'acquis( Bourdieu ) !

Mais elle tient sa place, et la defend et la defendra. C'est biologique et c'est pour cela que c'est si difficile a faire bouger.

 

(Stauss kahn, favori des socialistes, mais comment est-ce possible, bon Dieu, comment est-ce possible ?)

Partager cet article

Repost 0
Published by FRED V - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

VIGNER 02/01/2011 19:03


Je vois bien ce que tu veux dire ( si tu es le ludo auquel je pense ), mais je me demande si tu ne fais pas une fixation anti-Bourdieusienne, par exaspération envers l'attitude des petits suiveurs
bobos et conformistes de Bourdieu.
De même Nietzsche est un auteur fort intéressant, mais ces thuriféraires sont souvent pitoyables eux aussi.
Donc, je me demande si tu ne vises pas nombre de tes camarades politiquement corrects plus que la pensée Bourdieusienne elle-même, car exposer que ce qui semblait du domaine de l'inné pour les
classes dominantes et les classes dominées était en fait de l'ordre de l'acquis, du privilège, certes bien d'autres, à commencer par Marx, l'ont fait avant, mais cela reste pertinent, et ce n'est
toujours pas entré dans les moeurs.
On est bien d'accord en ce qui concerne le nivellement par le bas, et le fait que tout ne se vaut pas, mais Bourdieu n'était pas le défenseur de la sous-culture de masse, de la société de
consommation.
Bien au contraire, il montre pourquoi les élites ont intérèt à préserver leur chasse gardée pour se gargariser de leur soit-disante différence ontologique, leur nature qualitativement supérieure,
ce qui n'est qu'une escroquerie ( même si l'exception aristocratique existe, mais elle est également chez le peuple : Camus, Pasolini, Genêt ).
Ceux qui sortent du lot sont de toute façon une minorité quelque soit leur milieu d'appartenance. et c'est pourquoi l'avantage culturel des classes dominantes est sans rapport avec l'aptitude
réelle de 95% de ses membres, dont l'intérèt pour la culture est purement joué ( comme les élèves en philo glosent sur Deleuze, Derrida, Foucault, Barthes, Lévinas, Lacan, Cioran où Houellebecq, ce
qui est une pose, une convention sans tripes pour petits joueurs).
Mais l'individu Bourdieu n'était pas un suiveur à mon avis. Il était un créateur. D'ailleurs il ne se reconnaissait pleinement dans aucun penseur antérieur, preuve d'une certaine originalité, de
ses besoins propres, de la voie qu'il s'est tracée.


Ludo 30/12/2010 22:42


Le "mérite" de Bourdieu est d'avoir placé Spinoza dans les rayons inaccessibles de la culture bourgeoise, et d'avoir ouvert l'école à l'égalitarisme par le bas. Bourdieu passe donc pour un
justicier alors qu'il a pleinement jouer en faveur du grand capital, reléguant l'élévation culturelle à de la "domination". Hier l'ascension sociale de quelques-uns malgré les imperfections de la
méritocratie. Aujourd'hui l'école pour tous, mais inondée par le crétinisme ambiant.
Résultat : la domination économique -réactionnaire - bat son plein grâce à l'abrutissement de la masse et la méfiance envers le savoir doctrinal. Pendant ce temps, la bourgeoisie se "ghéttoïse"
dans des lycées upper-classe à l'abri des turbulences, préparant tranquillement son avenir... on retourne en arrière !
Le grand marché peut remercier Bourdieu d'avoir tapé sur l'école, car malgré toute sa prose indigeste, voilà ce qu'on en a retenu. Qu'il est amusant de voir l'université ne jurer que par Bourdieu
le messie quand l'élite se tape des putes de luxe, professe des "casse-toi pov'con", pratique le racket à grande échelle et saigne les effectifs de l'Etat. "Normal m'sier on a enfin 1 républik
populair koi !"


Présentation

Recherche

Liens