Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 21:32

 

Je suis réticent envers la prise de neuroleptiques, parce que je suis un matérialiste radical.

Ce n'est pas contradictoire. 

C'est justement parce que j'attache extrêmement d'importance au corps et au cerveau, que je me méfie des médicaments pouvant les altérer gravement.

A l'inverse de traitements pour la grippe par exemple, les anti-dépresseurs ont de fréquents effets secondaires. 

Or, que sont-ils? 

Baisse de la libido, de l'appétit, de l'énergie générale, troubles de la concentration, de la mémoire, de l'élocution, somnolence, nausée, malaise etc

Sur le long terme, cela peut être dévastateur.

Or, si l'on me promettait que les médicaments me regonfleraient à bloc, augmenteraient toutes mes capacités, je serais le premier à en prendre et en réclamer.

Mais ils semblent faire l'effet inverse.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens