Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 15:44
Je suis surpris qu'on n'interroge pas plus les chiffres resultant des enquetes sociologiques. Les journaux nous ont rapporte recemment trois exemples de chiffres non questionnes. 1/ Faire l'amour est bon pour la sante, puisqu'il y a une correlation entre ceux qui vivent longtemps et ceux qui font l'amour souvent. 2/Marcher vite idem. 3/Manger de la nourriture grasse, comme des cheese burger au Mac Do, favorise la depression. Mais il ne vient pas a l'idee de ceux qui extrapolent sur ces enquetes que ce n'est pas faire l'amour ou marcher vite qui donnent la sante, mais qu'a l'inverse, si on fait plus souvent l'amour que la moyenne, ou si l'on marche plus vite, c'est qu'on a plus d'energie, d'envie de vivre, et c'est pour cela qu'on vit plus longtemps. Ce n'est pas parce que quelqu'un de mou, qui n'aime pas la vie, va se mettre a marcher vite pour rallonger sa vie, que cela fonctionnera. C'est stupide. D'ailleurs, il n'en eprouvera pas l'envie, puisqu'il souffre d'un defaut d'energie qui explique son peu d'enthousiasme. Quant a ceux qui mangent au Mac Do, ils sont souvent assez pauvres et negligents de leur apparence, et donc reunissent les conditions de la depression avant l'ingurgitation de nourriture grasse. Donc ce n'est pas parce qu'on mange du gras qu'on devient depressif, c'est l'inverse. CQFD Faut faire parler les chiffres, au lieu de les prendre beatement.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens