Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 01:00


"Le choix de l'objet aimé est de l'ordre du mystère".

Il s'explique sociologiquement, psychologiquement, biologiquement.

Le fait de se côtoyer naturellement favorise les rapprochements entre individus d'un milieu social commun, et un niveau culturel égal, un patrimoine, un revenu similaires renforcent cette tendance. ( Bourdieu )

Les déterminations psychologiques inconscientes qui résultent de la première enfance orientent nos choix malgré nous ( ex : la fille qui louchait chez Descartes ).

Enfin, nous sommes attirés par des êtres dont le patrimoine génétique est complémentaire au notre, et cette attirance nous est imposée par la nature, afin d'assurer à notre espèce une perpétuation saine et résistance  par la meilleure combinaison génétique transmise au nourrisson. Cette séduction "génétique" s'opère à notre insu, et résulte de l'appréhension par les sens de signaux visuels, auditifs, olfactifs notamment. ( Schopenhauer )

L'addition de ces 3 facteurs conditionne le "choix" de l''objet aimé, qui est en fait automatique, spontané, naturel, et n'a rien d'un choix, d'un éventuel libre-arbitre.

Partager cet article
Repost0

commentaires

mhaut 27/03/2010 22:52


ou dire lacaniquement: "aimer c'est offrir à quelqu'un qui n'en veut pas quelque chose que l'on n'a pas"... J'aime particulièrement celle-là!
Rien ne démontre dans les faits l'hypothèse de Schopenhauer.
Il semblerait que les lois du karma ne soient pas étrangère aux manifestations d'attirance, qui témoignent de karmas communs (conditions d'apparition proches).


Présentation

Recherche

Liens