Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 01:37


"Le pouvoir de l'amour l'emporte sur l'amour du pouvoir"

La théorie Darwinienne est certainement la plus vraie. Il n'y a pas d'amour désintéressé. On aime toujours en fonction du potentiel global dont on pare l'autre, appréhension adéquate ou inadéquate à la réalité.

L''investissement libidinal peut découvrir la personne réelle ou la travestir selon  un idéal. Dans ce dernier cas, on ne développe que les clichés de l'autre en phase avec notre idéal, et on néglige les autres. Ce processus est inconscient, et domine notre raison parce que l'instinct veut aimer. On aime aimer ( voir Proust ).
C'est pourquoi on peut passer sa vie à aimer une personne dont on s'aperçoit, à la fin de sa vie, qu'en définitive, elle ne nous correspondait pas ( Swann et Odette de Crécy ).

De toute façon, l'amour est toujours une question d'équivalence (réélle ou supposée )"physique", "biologique", de vitalité, de puissance.

Si une femme intéressante s'éprend d'un artiste "maudit", c'est parce qu'elle pressent ce qu'il cache, ses virtualités, ce qu'il pourrait faire, donc c'est encore une question de puissance.
On ne sort pas de la biologie.

"Celui qui comprendra le fonctionnement du babouin fera davantage progresser la métaphysique que Locke". Darwin

Partager cet article
Repost0

commentaires

FRED V 01/07/2010 03:21


Exact, c'est très radical, et hors de ma portée.


mhaut 27/03/2010 22:58


L'investissement libidinal, à supposer qu'il existe, est toujours "fonction de méconnaissace". Il est incapable de saisir la "personne réelle" à supposer qu'elle existe, sachant qu'une personne,
c'est éminemment changeant. La personne qui écrit cette phrase n'est pas exactement la même que celle qui a écrit la précédente... ne serait-ce que parce qu'elle l'a écrit. L'amour en relatif,
c'est une projection du narcissisme; dans l'absolu, c'est la connaissance et la vacuité. C'est la disparition de l'ego dans le don de soi.C'est très radical.


Présentation

Recherche

Liens