Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 22:23

 

Ce film raconte l'histoire d'Ed Crane, coiffeur, qui cherche une rédemption qui lui échappera toujours, comme s'il était prisonnier d'un karma négatif, d'une relation désastreuse de cause à effet, mais il finit par trouver la paix en écrivant son histoire dans le couloir de la mort,  attendant son exécution.

 

Tout le film est empreint d'une atmosphère de fatalité, et je l'ai trouvé en même temps porteur.

Des épisodes sont plus marquants que d'autres, comme lorsque la femme du "héros" prend conscience, trop tard, que son amant était un mythomane, ou encore quand l'avocat plaide la cause d'Ed  , ou bien tout le passage autour de la jeune pianiste, et bien sûr l'apaisement final.

 

En fait, ce film est comme parfait pour moi.

Etrangement, je l'ai vu deux fois, et il  m'a mis deux fois dans un état de grâce, hors du temps, dans la contemplation, quelque chose approchant le samadhi, comme si j'avais accédé deux fois, momentanément, à l'éternité avec ce film, comme si j'avais compris quelque chose.

 

Par contre, il faut le voir en vo, préserver l'originalité des voix étant primordial pour l'ambiance du film.

 

Un des plus grands films de l'histoire du cinéma selon moi

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens