Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 17:01

 

C'est la grande tendance. C'est dire si la société actuelle rend les gens malheureux pour engendrer un tel besoin. Matthieu Ricard, le Dalaï lama, Tchi nhat hanh, Eckart Tollé, Jacques Salomé, Laurent Gounelle, l'inénarrable Frédéric Lenoir, et même des philosophes qui y vont de leurs réflexions sur le bonheur.Tous ces bouquins ne cessent de ressasser les mêmes platitudes, et expriment la même médiocrité, encensée par Psychologie magazine.

Pitoyable et d'une incommensurable niaiserie! Si les gens ne font pas l'effort pour penser contre les tendances dominantes, et pour se bousculer un peu, ils resteront avec leurs préjugés et ne développeront jamais de pensée personnelle, certes inconfortable.

"Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde. Je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leurs âmes".

Tocqueville De la démocratie en Amérique

Je ne vais pas développer sur l'AT et sur la PNL, dominants dans la formation continue. Il suffit de taper sur Google "Programmation neuro linguistique critique" et on trouve d'excellents articles sur le sujet. Et pourtant ces charlatans manipulateurs continuent d'exercer leur emprise sur le monde de l'entreprise, et, comme les voyants, font payer très cher leurs prestations. J'ai regardé les contre arguments des formateurs et autres "maîtres praticiens", et ils se sont révélés bien faibles comme je m'y attendais, certains "PNListes" proches du délires et escrocs évidents. C'est le danger du Net. N'importe quel gourou peut y faire sa publicité et y prendre de l'ampleur.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens