Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2019 3 02 /10 /octobre /2019 22:55

 

Lu cela, en gros : « si tu abandonnes jalousie, colère, attachement, toute distinction entre les êtres, toute passion, tout esprit de dualité, si ton cœur, ton âme, ton corps sont purs de toute souillure, alors tu rejoindras le Brahman ». Mais à quoi bon ? Toutes ses constructions, Chrétiennes, Bouddhistes, Hindouistes, Taoïstes sont en quelque sorte inutiles. La mort, on y vient tous, et c’est accorder trop de pouvoir aux hommes que de les forcer, ou de les inciter (prie chaque jour, lis de la spiritualité, jeûne etc), à se dépasser dans cette vie si courte pour un résultat nul et contre nature.

Vraiment à quoi bon tant d’efforts ? Même si l’on s’unit miraculeusement au principe un instant en cette vie, on y sera résorbé mort comme tout le monde. Le but, alors, est-il juste de vaincre la peur de la mort, n’y  a-t il pas d’autres moyens pour cela ? Est-il raisonnable de se tourmenter sa vie durant pour un passage qui ne durera peut-être qu’un quart d’heure ? Sage critique des Stoïciens par Montaigne.

La seule chose qui me paraisse cohérent, c’est de vivre, accepter même d’être terrassé par ses émotions, puis mourir. Je pense maintenant qu’il faut abandonner tous ses désirs de dépassement de notre condition, et juste vivre notre vie d’homme, le mieux possible. Abandonner toute prétention mystique, car l’état d’union que peut-être, on peut atteindre, n’a finalement que peu d’importance.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens